PAROISSE NOTRE-DAME DE LOURDES (Memramcook-est)

Le Village de Lourdes, le nom tout récent pour Memramcook-est, domine la vallée de Memramcook à l'est, à l'orée du bois de l'Aboujagane. C'est un coquet village d'environ 210 familles catholiques françaises.

La paroisse a été érigée canoniquement en 1960. Auparavant elle était desservie comme mission par les prêtres de Saint-Thomas de Memramcook et plus tard du Collège Saint-Joseph.

Quelques rares anciens se rappellent que leurs pères ont construit la petite église de bois en 1898: c'est le "bon Père LeRoy" (Alfred Roy) qui vit à la construction lors d'un de ses stages comme desservant à Lourdes. C'était l'époque où les vicaires de Saint-Thomas - les Pères Fiset (2 fois), Labbé, Hypolite LeBlanc, Gendreau, Plouffe, Racine, Thériault, Saint-Martin et Lapointe venaient entendre les confessions le samedi soir et célébrer la messe tous les deux dimanches. C'était l'époque où on recevait la communion à 6 heures le matin; on retournait déjeuner à la maison pour revenir dans l'avant-midi à la grand'messe. Les autres dimanches on ne se chagrinait pas de marcher à Saint-Joseph: plusieurs avaient des attelages, mais beaucoup marchaient plus de cinq milles. Tous les mariages et les funérailles étaient célébrées à la paroisse-mère. On se rendait fidèlement et nombreux aux neuvaines à saint Joseph et aux triduums des Dames de Sainte-Anne en juillet.

A partir des années 1945, ce furent les économe du collège qui desservirent régulièrement la mission. On se rappelle des Pères Laurent Lapalme, Arcade Goguen, Médard Daigle, René Lauzon Enfin, en 1958, le Père Paul-Marie Thériault releva le défi de desservir à plein temps la mission de Lourdes: il voulait prouver que les paroissiens pouvaient faire vivre leur prêtre. C'est vrai qu'il vivait modestement dans un coin de la sacristie. Après deux pleines années, on réalisa que la paroisse pouvait se suffire: le Père Thériault connaissait la générosité des paroissiens. C'est le moment, 1960, où le Père Roland Bouchard devient curé-fondateur. Premier prêtre séculier, il s'empresse de continuer la structure de la paroisse. II fera bientôt construire un presbytère à côté de l'église. Il animera la vie paroissiale de 1960 à 1967.

Le Père Calixte Richard, natif de College Bridge, lui succéde de 1967 à 1971. Puis c'est le tour du Père Guillaume Pellerin a oeuvrer de 1971 à 1979, avant de prendre sa retraite. Le curé actuel, le Père Irois Després, arrive en septembre 1979. II ne tardera pas à faire oeuvre de restaurateur de l'église, en, commençant par l'intérieur. L'église de 1898 aura bientôt une allure rajeunie, tout en conservant son originalité de petite église blanche: une des rares qui résistent à la démolition.

Renseignements de Mme Yvonne (JImmy) Dupuis receuillis et redigés par Louis J. Boudreau.